Il faut toujours espérer !

Un homme regardant la sortie d’un ravin

Il arrive des moments où l’on a envie de tout abandonner, tout lâcher. Soit par manque de motivation ou d’enthousiasme. Mais une voix vous dit au fond de vous qu’il faut toujours espérer.

Alors comment garder en soi l’espérance de lendemains meilleurs alors qu’on continue de ressentir le poids des difficultés ? Être optimiste et demeurer dans la positivité malgré le fait que tout semble sans issue est-il possible ?

J’assimile très souvent la vie à un adversaire lors d’un combat de boxe. Elle donne des coups durs, vous met à terre et vous montre souvent votre incapacité à riposter. Mais sommes-nous condamner nécessairement à encaisser ces coups sans pouvoir en donner en retour ? Je dirai NON, parce qu’on peut encaisser, se relever et lui rendre les coups qu’on reçoit.

Nous connaissons tous, très certainement de nombreux obstacles au cours de notre vie mais ce ne sont ni les circonstances, ni les évènements qui font la différence. Ce qui nous rend différents des autres, c’est plutôt notre aptitude à faire face à ces coups de la vie.

Desmond TUTU disait « L’espoir, c’est être capable de voir qu’il y a la lumière malgré les ténèbres. » afin de signifier que l’espoir est cette foi qu’il nous reste quand tout semble perdu. L’espoir nourrit notre vie et nous permet d’aller de l’avant et nous permet d’anticiper ce que nous désirons ardemment.

L’espoir est avant tout une référence au futur, car cela permet de nous projeter. Quelqu’un a dit que l’espoir est tel un phare. Il n’arrête pas forcément les temps durs, mais nous montre la bonne voie à suivre. Quand une tragédie survient, c’est l’espoir qui nous porte secours et nous rassure, nous disant que tout ira mieux. Si le cœur constitue le symbole de l’amour, l’ancre d’un bateau constitue le symbole de l’espoir. Car comme un bateau qui peut amarrer à l’aide de l’ancre quand la tempête se fait persistante, l’espoir garde l’homme sur des appuis solides quand ce dernier chancelle face à des coups durs de la vie.

Vous vous demandez certainement en ce moment à quoi sert-il d’entretenir l’espoir devant telle situation ? Ne flanchez pas. Si votre présent est douloureux, gardez l’espoir rendra l’avenir prometteur pour vous. Ne cédez pas au découragement et n’oubliez surtout pas que l’espoir fait vivre. Il faut toujours espérer !
Vous pouvez lire notre article sur la résilience pour savoir comment les coups que nous donnent la vie peuvent nous rendre plus fort.

« Car c’est en espérance que nous sommes sauvés. Or, l’espérance qu’on voit n’est plus espérance: ce qu’on voit, peut-on l’espérer encore ? Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance. » Romains 8:24-25

La Persévérance

La persévérance dans l'adversité
La persévérance

« Un gagnant est juste un perdant qui a perdu plusieurs fois » affirmait George Moore. Car votre persévérance est fortement liée à votre réussite future. Réussir c’est avant tout travailler dur pour y arriver mais aussi persévérer.

À plusieurs moments de notre existence, face à l’adversité ou certaines contraintes, la vie nous a poussé à abandonner. Nombreux sont ceux qui ont choisit de déposer les « armes » faute d’abnégation et de courage pour continuer la bataille de la vie. Cependant, il y a ceux qui par la détermination on pu aller jusqu’au bout du chemin en n’abandonnant jamais : Les persévérants.

En effet, la persévérance est une vertu au même titre que la patience, car pour être persévérant il faut être patient. Prenons le cas d’une graine que l’on sème ; elle ne sort pas automatiquement de terre. Il faut l’arroser quotidiennement et être patient pour qu’elle sorte de terre pour arriver à maturité plus tard.

Nous sommes environnés de toute part ; la souffrance, les épreuves, la maladie et les difficultés sont grandes.
La vie est ainsi faite avec ses joies et ses chagrins, et parfois nous sommes tentés de baisser les bras puis tout abandonner.

Cependant, nous ne pouvons nous résigner à avancer, il nous faut armer de courage car il y a au bout de ce tunnel, le réconfort tant souhaité. En effet, aucune situation ne dure éternellement raison pour laquelle nous devons vivre dans l’espérance d’un lendemain meilleur en travaillant sans relâche.

Cette vertu qui se veut partagée, est même une référence dans le livre le plus vendu au monde : LA SAINTE BIBLE.

Il est dit dans Hébreux 6 aux versets 11 et 12 que « Nous devons brûler du même zèle, les difficultés que nous rencontrons ne doivent pas  altérer notre foi ».

L’objectif est que chacun de vous montre jusqu’à la fin, la même vigueur dans la patience. En vue d’une pleine espérance, en sorte que vous relâchiez point. C’est difficile oui, mais il ne faut surtout pas que vous baissiez les bras, vous devez maintenir votre foi au mieux de sa forme, et cela quoi qu’il arrive. Certainement vous souffrez au milieu de toutes les épreuves traversées, mais il faut serrer les dents, ravaler votre salive, et continuer… Vous n’y êtes pas encore !

En effet il n’y a que dans les dictionnaires que le mot « RÉUSSITE » vient avant le mot « TRAVAIL » alors retroussez vos manches dans la vraie vie et battez vous !

ARRÊTEZ QUAND VOUS AVEZ TERMINÉ, PAS QUAND VOUS ÊTES FATIGUÉ !