Nouveau départ

Très souvent dans nos vies, nous sommes sujets à plusieurs évènements qui nous galvanisent ou nous attristent. Dans les deux cas, ces évènements viennent nous enseigner et nous forger un moral afin que nous devenions la meilleure version de nous-même chaque jour.

Qu’elle est la situation qui vous accable ? Quelles sont vos aspirations ? Est-ce un être cher que vous avez perdu ? Cherchez-vous en vain un emploi ? L’âme sœur tarde-t-elle à arriver ? la liste des questions est si longue. Sachez-le, Vous avez le droit de pleurer, de crier, d’exprimer votre chagrin mais ensuite Décidez le changement et prenons ensemble un nouveau départ.

En effet prendre un nouveau départ, c’est décider de prendre de l’altitude sur la situation qui nous écrase. Évidemment, le nouveau départ s’inscrit dans un processus de redynamisation dont vous restez les seuls maîtres.

Il y a de cela quelques mois, la COVID-19 faisait son entrée fracassante dans l’histoire de notre humanité. Nos vies venaient ainsi de prendre une tournure jamais imaginée. De nouvelles expressions telles que le port de Cache nez, l’utilisation de gels mains ou hydroalcooliques, l’observation de mesures barrières, la distanciation sociale et le confinement ont intégré notre vocabulaire et notre quotidien.

On pouvait aisément s’habituer à ces nouveaux concepts mais j’ai personnellement souffert du confinement. Cette méthode d’endiguement de la pandémie été pour moi un moment très pénible qui a engendré du stress, la dépression et a par la suite suscité une vraie prise de conscience. Je décidais de ne pas me laisser « mourir », de prendre la vie du bon côté et de continuer à avancer. J’ai décidé de prendre un nouveau départ !

D’ordinaire très dynamique et toujours occupée à la tâche, je n’avais jamais le temps de me poser un seul instant. J’avais défini mes standards et courir ci et là me convenait. Hélas, il a fallu le confinement pour que je comprenne que je n’allais pas bien, que j’étais si malheureuse, moi toujours si souriante, moi considérée comme une femme super forte et courageuse. Le confinement nous a isolé de tous. Nous meublions nos quotidiens avec des amis, des collègues, le boulot, la famille, les sorties… bref, notre entourage ne nous permettait pas de rester seul pour nous morfondre et penser à une mort subite. J’étais donc face à cette réalité et ma vie défilait désormais comme un film insipide sous mes yeux tous les matins, dans mon petit appartement de 12m². Personne à qui partager ses peurs, je n’avais que le téléphone pour me donner l’impression d’être entourée.

Du jour au lendemain, mes larmes sont devenues mes meilleures alliées. J’avais l’impression d’être au pied de la mort, au soir de ma vie et de n’avoir rien accompli d’extraordinaire. J’en voulais à la vie qui aurait pu m’offrir mieux. Je m’en voulais parce que je ne me trouvais pas à la hauteur de mes attentes vis-à-vis de moi.

La Covid-19 venait de pointer du doigt mon mal être profond, la joie que je distribuais n’était plus mienne et semblait avoir été tout ce temps mon camouflage dans ma zone de confort. J’ai fini par croire et accepter que mon histoire n’en valait vraiment plus la peine, que le travail, le mariage, le succès et toutes les belles choses auxquelles j’ai toujours aspiré ne viendraient jamais. Je regardais mes amies nettement moins âgées que moi se construire des expériences professionnelles solides, elles avaient des objectifs bien huilés et osaient les atteindre pendant que moi, j’étais de nouveau sans emploi et je cherchais encore mes repères sans aucune visibilité à l’horizon.

Lorsque je suis arrivée au point de perdre confiance en moi, j’ai compris que j’avais sombré et que la dépression avait eu raison de moi.

Puis un matin après une longue réflexion, je décidai que je méritais de m’accorder une autre chance. Certes, j’avais été envahie par le découragement mais je devais me relever. Clairement, j’ai remarqué que mes longues journées à la maison ne contribuaient pas à mon bien-être moral.

J’ai donc décidé d’agir.

Honnêtement je n’avais pas une orientation clairement définie mais j’étais sûre que je voulais m’occuper à ne conserver que le positif et à foncer

Sans vision, j’ai commencé à postuler à toutes les offres d’emploi que je trouvais en ligne, qu’elle corresponde à mon profil ou non. J’avais la foi et la rage de vaincre les « démons » du découragement.

N’ayant aucun retour de mes nombreuses tentatives, je décide un matin de me rendre dans un Fast food où j’avais postulé en tant que Manager point de vente. Une fois sur place, je demande à rencontrer le patron pour raisons personnelles. Je m’entretiens clairement avec lui et voilà deux jours plus tard je commence un essai de 2 semaines au sein de l’entreprise.

Belle expérience mais je vous assure que mon intégration ne s’est pas déroulée comme du beurre tartiné sur un morceau de pain.  Je n’arrivais pas à suivre le rythme super rapide. Mon corps ne répondait pas favorablement aux longues heures et au process de travail.  

Je me suis posée un instant et j’ai pris la décision de réorienter clairement mes recherches.

J’ai décidé de déclarer des paroles de valorisation à mon endroit et je vous assure c’est un exercice qui m’a fait un grand bien. Dès que je sortais de chez moi je me mettais à dire : je suis belle, je suis unique, je suis une gagnante, je suis une femme heureuse et épanouie, je mérite le meilleur. Je me suis également remise à la lecture car elle arrive à me procurer de la paix.

Et honnêtement, lentement mais surement j’ai réussi à avancer de façon incroyable.

Décidez d’aller de l’avant et donnez-vous-en les moyens.

Mes nombreuses candidatures ont fini par payer. J’ai été rappelée par un Cabinet de Marketing où j’ai suivi deux entretiens et op ! J’y suis aujourd’hui en tant que Project Manager Aujourd’hui, je suis engagée dans une dynamique de transformation totale, car la Covid-19 m’a fait comprendre que je reste la seule personne qui puisse apporter un réel changement à l’histoire de ma vie. Les autres ne seront pas forcément là lorsque vous aurez besoin d’eux, mieux ils ne sont pas dans l’obligation de vous venir en aide. Allez chercher tout au fond de vous les moyens de vous motiver au quotidien.

A l’instar des milliers d’hommes et de femmes qui se lèvent pour changer le cours de leurs histoires, rassemblez toutes vos forces, tenez-vous debout et passez le cap pour un NOUVEAU DÉPART car il n’est jamais trop tard pour mieux faire

Force à vous qui passez par des moments difficiles. Le meilleur reste à venir.

#StayFocus