Vaincre ses peurs !

A maintes reprises, nous avons été confronté à une situation ou une épreuve qui a éveillé en nous un sentiment de peur. Pour certains, ce sentiment de peur a constitué un réel frein à leur épanouissement tandis que d’autres ont pu le vaincre.
Le monde traverse en ce moment l’une des plus grandes crises sanitaires de son histoire, qui à ce jour, a emporté plus de 120.000 personnes. Face à cette situation, un sentiment de peur se voit grandissant et crée une certaine psychose.

Alors comment vaincre ses peurs ? Comment éviter qu’elle nous paralyse ou se défaire de son emprise ?

Chacun d’entre nous a au moins une fois dans sa vie, hésiter à sauter le pas par crainte de l’incertain. À un moment de votre vie, une occasion s’est présentée à vous, vous donnant l’opportunité de faire ce que vous aimez le plus. Mais face à l’inconnu, vous avez décidé de rester dans votre zone de confort. Vous vous êtes dit au fond que vous n’aviez aucune garantie que ça allait marcher, vous auriez pu tout perdre.

Au cours de ma vie, j’ai été confronté à des situations similaires un nombre incalculable de fois et j’ai toujours fait le choix de rester dans ma zone de confort. J’avais peur, juste le fait de penser que j’allais avoir de nouvelles habitudes m’angoissait… Résultat des courses : J’ai raté une tonne d’opportunités ; ces opportunités qui m’auraient rendu certainement heureux si je les avais saisie au bon moment.

Le changement a débuté le jour où j’ai compris que je ne pouvais plus continuer à être sous l’emprise de mes peurs. Je peux vous garantir que ce fut un véritable poids en moins. Pas que je ne ressens plus aucune peur, bien au contraire. J’ai appris avec le temps, à vivre avec elle et en faire plutôt un avantage. La peur existe, non pas pour être un frein pour nous, mais plutôt pour nous protéger d’éventuels dangers au cours de notre existence.

La « paralysie de la prise de parole »

La peur de parler en public par exemple. Une phobie très répandue, qui touche tous les milieux sociaux, tous les niveaux de responsabilité. Quand elle est modérée, la peur de s’exprimer en public est pesante mais pas invalidante. En revanche, lorsque cela est plus intense, ceux qui en sont atteints se retrouvent comme paralysé.
J’ai moi-même été confronté au trac à plusieurs reprises avant d’avoir une certaine aisance . Cependant, ce sentiment de crainte permanent de commettre des erreurs lors de son discours et de se voir dévisager par l’auditoire demeure. Pour vaincre cela, commencez à avoir confiance en vous et le reste suivra.

Lorsque vous êtes confronté à une situation qui ne vous sied pas, n’hésitez pas à dire « NON » et prendre un chemin différent. C’est en étant soi-même que l’on est unique, pas en suivant la foule.

Et si ça a marché pour moi, pourquoi ça ne marcherait pas pour vous ? Vaincre ses peurs, c’est possible !