Le marketing émotionnel : Le rire

Aujourd’hui, le rire se situe parmi les émotions les plus efficaces pour faire vendre.

L’humour impacte l’attention du consommateur, il le libère de ses tensions quotidiennes et conclut sur un effet positif. L’utilisation de l’humour sur les produits de consommation courante sensibilise le consommateur de manière plus prononcée.

Suivant le type de produit, il est primordial d’y relier le type d’humour qu’il convient, sans altérer la compréhension. Pratiquer l’humour permet d’établir une relation d’accommodation entre la marque et le destinataire, de créer une réelle connivence entre eux. Toutes les marques ne peuvent pas se risquer à employer l’humour, même si le rire est un besoin. Le but étant d’interagir avec le consommateur, pas de le choquer. Il faut savoir manier avec dextérité l’usage de l’humour de afin qu’il ne dégoûte pas le consommateur. Dans ce cas, celui-ci se verra alors partagé en deux : sa réaction naturelle, qui sera donc le rire, et sa réaction réfléchie, qui va le mener à se poser des questions.

 Aussi on peut utiliser l’absurdité qui met en situation toutes personnes, objets ou animaux grâce à l’emploi de cet humour. Fréquemment utilisé, il permet de toucher tous les publics dans un registre universel, on l’utilise sur un ton délirant, dingue ou stupide tout en restant dans le cadre du travail. Cette technique est très efficace pour permettre à la cible d’être à son aise afin de la conquérir.

Aussi incroyable que l’on puisse imaginer, le sexe est aussi important dans le marketing. On l’utilise très souvent pour attirer l’attention des hommes. Toutefois il est souvent qualifié pour ces connotations jugées d’impudique, de sexisme.

Prenons pour illustrer cet article deux publicités : celle de Kinder Bueno avec Didier Drogba face à une jeune femme devant le dernier Kinder Bueno du distributeur. Puis celle de la peinture ROYAL de SIPPEC, une société ivoirienne de fabrication et de commercialisation de peinture.

Par Jean Willy ZOUMABOUE.